Mot de bienvenue

Il nous fait plaisir de vous accueillir sur le site de l'Association des Familles ROY d'Amérique.

Nous vous invitons à le consulter en espérant que vous allez y trouver les réponses que vous cherchez. Nous vous invitons aussi à contribuer au site en nous faisant part de vos recherches, de vos découvertes, de vos histoires ou de vos interrogations.

Le patronyme ROY ou LeRoy apparaît dès le début de la Nouvelle-France.

Considéré le patronyme le plus répandu au temps de la Nouvelle-France, on le retrouve également en tête de liste avant 1800 ainsi qu’en 1881, selon une recherche de l’institut de la statistique du Québec (2005).

Toutefois, depuis la fin du XXe siècle, le patronyme ROY occupe, le 3e rang au Québec, ayant été devancé par les Tremblay (1e) et les Gagnon (2e).

Selon l’Institut de la statistique du Québec, les 2 facteurs suivants pourraient expliquer ce changement : . . . l’utilisation importante et « arbitraire » des surnoms dans l’identification des personnes et la directive des autorités (gouvernementales) dans les années 1870 de n’utiliser qu’un seul nom. Il faut mentionner cependant que cette directive n’a pas été retrouvée par les historiens, malgré son importance.

Référence : Les noms de famille au Québec : aspects statistiques et distribution spatiale, sous la direction de Louis Duchesne, Institut de la Statistique du Québec, 2006. page 12 et suivantes. Voir le site suivant: http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/caracteristiques/noms-famille.html

Quelques exemples : Dans plusieurs cas, le surnom Losier (Lauzier, Lozier), a supplanté le patronyme Roy à partir du nom Roy dit Losier. Il en est de même pour certains Audy (Audit), Desjardins, Portelance, ou LaPensée, par exemple, dont l’ancêtre original portait le nom de Roy ou LeRoy.

Les ROY sont présents dans presque toutes les municipalités du Québec. On en trouve aussi dans toutes les provinces du Canada ainsi que dans plusieurs états des États-Unis, particulièrement de la côte est.

Rassemblement 2019

Samedi 14 septembre 2019

Le samedi 14 septembre a été retenu comme date pour le prochain rassemblement. Ce sera le 25e anniversaire de la fondation de l'AFROY. Nos lettres patentes ont été obtenues le 14 septembre 1994. Les détails seront communiqués au cours de l'année. À inscrire dans vos agendas. C'est à ne pas manquer. Dites-nous si vous pensez venir afin de nous faire une idée pour les réservations et les activités.

Nouvelles sur Facebook

1 avril 2019

Bonjour,

Je me permets de vous contacter car je suis journaliste pour l’émission « Grands Reportages », émission de 60 minutes diffusée tous les week-ends sur TF1 après le JT de 13 heures. Si je vous sollicite aujourd’hui, c’est que nous préparons un prochain numéro consacré aux diasporas françaises présentes à l’étranger.

Dans ce cadre-là, nous souhaiterions pouvoir suivre des groupes ou des familles de Français en pleine quête généalogique, prêt(es) à tout pour renouer des liens avec les descendants de leurs ancêtres ayant émigré il y a plus d’un siècle au Canada ou aux Etats-Unis, et avec, pour finalité, une belle rencontre sur place qui conclurait ces recherches…

Je voulais donc savoir si par hasard, un tel projet vous concernait (j’ai entendu parler de votre rassemblement du 25 mai prochain) ou si vous aviez connaissance d’un tel projet en cours ? Le cas contraire, pourriez-vous éventuellement diffuser notre appel à témoins auprès de votre entourage ? Cela pourrait nous être d’une grande aide …

Le voici :

------------
Appel à témoins pour l’émission « Grands Reportages » (TF1) sur les diasporas françaises :

Dans le cadre d’un prochain numéro de l’émission française « Grands Reportages » consacré aux diasporas, TF1 est à la recherche de groupes ou de familles de Français en pleine quête généalogique, prêt(es) à tout pour renouer des liens avec les descendants de leurs ancêtres ayant émigré au Canada ou aux Etats-Unis il y a plus d’un siècle :

-Vous êtes canadien ou américain ?

-Vos ancêtres ont quitté la France entre le XVIe siècle et le début du XXe siècle pour s’installer en Amérique du Nord ?

-Prochainement, et sur leurs terres d’accueil (canadiennes ou américaines), vous allez accueillir leurs descendants français pour célébrer vos racines communes lors d’un événement particulier (voyage « retour aux sources » organisé dans le cadre d’un cercle généalogique, cousinade, mariage, date anniversaire, etc...) ?

Alors contactez Eugénie Cohen sur le +33 (0)6.87.12.26.58 ou sur son mail : ecohen.cpi@tf1.fr

Merci par avance de vos retours !

------------

Bien évidemment, je reste à votre disposition si vous souhaitez davantage de renseignements sur notre projet de reportage.

En attendant, je vous souhaite une très belle journée.

Et vous remercie infiniment par avance de l’attention que vous porterez à ma demande.

Bien cordialement,

---
Eugénie Cohen
Journaliste
ecohen.cpi@tf1.fr
+33 (0)1.41.41.13.19
+33 (0)6.87.12.26.58
... voir plusvoir moins

Comment on Facebook

Bonjour, notre prochain grand rassemblement aura lieu le 14 septembre et non le 25 mai , tel que vous le mentionné. Présentement nous ne sommes pas au courant si des Français portant notre patronyme sont à la recherche de cousins québécois, il nous faudrait lancer un appel à tous ! Cela serait très intéressant de trouver cela. Je suis le président de l’association. Vous pourriez lancer un appel à tous chez vous en France ? Cordialement , Réjean Roy , president

J’ai reçu chez moi en septembre 2018 un jeune étudiant français venu étudier à Sherbrooke pour la session d’automne et son nom de famille était Leroy, comme mon ancêtre, mais je n’ai pas fait de recherche pour trouver un lien, cela demande beaucoup de temps. Il ne venait pas pour sa généalogie mais pour les études, mais il était tout de même très intéressé par l’histoire de mon ancêtre. (Réjean Roy)

22 février 2019

Association des familles ROY d'Amérique

Message d'une de nos membres :
J’ai reçu le bulletin « Les souches ». J’ai vu un article sur Andrew Roy, fils de Catherine Ducharme.
Je trouve vraiment drôle les coïncidences.
En décembre dernier, nous sommes allées personnifiées à Ottawa les Filles du Roy de Laprairie où j’ai représenté Catherine Ducharme… Elle m’a été attribuée, je ne l’ai pas choisie. Nous étions 14 sur 18 Filles du Roy.
On a demandé que le 22 septembre soit reconnue comme journée officielle des Filles du Roy, les mères de la nations.
Au cours de 2019, plusieurs activités sont prévues à Laprairie dont la construction d’une cabane, en processus d’approbation à suivre. Etc Bonne journée
Johanne Benoit ( Catherine Ducharme 2019)
Bravo Johanne, belle coïncidence en effet car cette ancêtre sera à l'honneur à Sherbrooke le 14 septembre prochain. Les détails à suivre ...
... voir plusvoir moins

Message dune de nos membres :
J’ai reçu le bulletin « Les souches ». J’ai vu un article sur Andrew Roy, fils de Catherine Ducharme. 
Je trouve vraiment drôle les coïncidences.
En décembre dernier, nous sommes allées personnifiées à Ottawa les Filles du Roy de Laprairie où j’ai représenté Catherine Ducharme… Elle m’a été attribuée, je ne l’ai pas choisie. Nous étions 14 sur 18 Filles du Roy.
On a demandé que le 22 septembre soit reconnue comme journée officielle des Filles du Roy, les mères de la nations.
Au cours de 2019, plusieurs activités sont prévues à Laprairie dont la construction d’une cabane, en processus d’approbation à suivre. Etc Bonne journée
Johanne Benoit ( Catherine Ducharme 2019)
Bravo Johanne, belle coïncidence en effet car cette ancêtre sera à lhonneur à Sherbrooke le 14 septembre prochain. Les détails à suivre ...

Comment on Facebook

Je suis aussi très intéressée !

Je suis de la rive-sud. Je suis très intéressée par les évènements de Laprairie.

Très intéressant ces commentaires Je suis intéressé à connaître les activités à Laprairie car cet ancêtre Pierre Roy avec Catherine Ducharme a vécu à Laprairie. C’est à suivre...

14 février 2019

Association des familles ROY d'Amérique

Les Archives de Radio-Canada
[PAROLES D’ARCHIVES]

Des trésors audio pour la Journée mondiale de la radio!

En 1947, Gabrielle Roy, première femme admise à la Société royale du Canada, livre un discours inspiré sur la vie d’après-guerre dans le quartier Saint-Henri.

Pour entendre et voir toutes les capsules : bit.ly/2GGhuOL

Source audio : Allocution devant la Société royale canadienne, 27 septembre 1947
Réalisation de la capsule: Jean-Pierre Petel
Design graphique : Bartosz Walczak
... voir plusvoir moins