Avis de décès

LAMOTHE, Marie-Blanche Lavallée
(1918-2015)

À son domicile, le 6 février 2015, à l’âge de 96 ans et 6 mois, est décédée, entourée de l’amour de ses enfants, madame Marie-Blanche Lavallée. Elle était l’épouse de feu monsieur Damien Lamothe. Elle demeurait à Cap-Santé.

La famille recevra les condoléances le samedi 14 février 2015, à 10 h 30, en l’église Sainte-Famille de Cap-Santé, où les funérailles auront lieu à 11 h 30, sous la direction du Centre funéraire Roger Benoit & Fils Ltée, Donnacona.

Madame Lavallée laisse dans le deuil ses enfants : Robert (Louise Leclerc), Normand (feu France Cimon), Ghislaine (Bruno Leclerc), Solange (Clément Roy), Raymond (Ginette Lambert), feu Marie-Claire (Jacques Desrosiers), ainsi que 17 petits-enfants, 34 arrière-petits-enfants et 11 arrière-arrière-petits-enfants, plusieurs neveux, nièces et ami(e)s.

Ceux qui le désirent peuvent faire un don à la Société canadienne du cancer, 1040, avenue Belvédère, bureau 214, Québec, Qc, G1S 3G3.

Pour renseignements: 418-285-2211, téléc.: 418-285-2077, courriel: salonbenoit@globetrotter.net www.salonfunerairebenoit.ca Membre de la Corporation des Thanatologues du Québec.

Toutes nos sympathies à sa fille, Solange, administratrice à l’AFROY-A, ainsi qu’à son gendre, Clément Roy, vice-président et archiviste-généalogiste.

Salon du patrimoine familial 2015

L’Association des familles Roy d’Amérique sera présente au Salon du patrimoine familial à Laurier Québec les 27, 28 février et 1 mars 2015. Des membres de l’AFROY-A seront sur place pour vous accueillir et répondre à vos questions. Nous vous y attendons en grand nombre. Amenez parents et amis…

 

affiche_salon_Laurier2015

BIENVENUE

Il nous fait plaisir de vous accueillir sur le site des ROY.

Nous vous invitons à le consulter en espérant que vous allez y trouver les réponses que vous cherchez. Nous vous invitons aussi à contribuer au site en nous faisant part de vos recherches, de vos découvertes, de vos histoires ou de vos interrogations.

Le patronyme ROY ou LeRoy apparaît dès le début de la Nouvelle-France.

Considéré le patronyme le plus répandu au temps de la Nouvelle-France, on le retrouve également en tête de liste avant 1800 ainsi qu’en 1881, selon une recherche de l’institut de la statistique du Québec (2005).

Toutefois, depuis la fin du XXe siècle, le patronyme ROY occupe, le 3e rang au Québec, ayant été devancé par les Tremblay (1e) et les Gagnon (2e).

Selon l’Institut de la statistique du Québec, les 2 facteurs suivants pourraient expliquer ce changement : . . . l’utilisation importante et « arbitraire » des surnoms dans l’identification des personnes et la directive des autorités (gouvernementales) dans les années 1870 de n’utiliser qu’un seul nom. Il faut mentionner cependant que cette directive n’a pas été retrouvée par les historiens, malgré son importance.

Référence : Les noms de famille au Québec : aspects statistiques et distribution spatiale, sous la direction de Louis Duchesne, Institut de la Statistique du Québec, 2006. page 12 et suivantes.  Voir le site suivant:  http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/caracteristiques/noms-famille.html

Quelques exemples : Dans plusieurs cas, le surnom Losier (Lauzier, Lozier), a supplanté le patronyme Roy à partir du nom Roy dit Losier. Il en est de même pour certains Audy (Audit), Desjardins, Portelance, ou LaPensée, par exemple, dont l’ancêtre original portait le nom de Roy ou LeRoy.

Les ROY sont présents dans presque toutes les municipalités du Québec. On en trouve aussi dans toutes les provinces du Canada ainsi que dans plusieurs états des États-Unis, particulièrement de la côte est.