Augustin Roy

Roy, Augustin Dr (c. 1998)

 

HOMMAGE au

Docteur AUGUSTIN ROY

Pour souligner ses 13 années de croissance, l’AFROY-A a pensé rendre hommage à un de ses illustres membres fondateurs de l’Association des familles Roy d’Amérique.

Il me fait grand plaisir de vous présenter, au nom de l’Association, un modeste hommage au docteur Augustin Roy,

Dès le premier jour de la fondation de l’Association des familles ROY, Augustin nous a fait l’honneur d’accepter un poste d’administrateur au sein du Conseil d’administration de l’Association. C’était en 1995, à Ste-Anne-de-la-Pocatière. Encore aujourd’hui, Augustin participe aux réunions du C. A. et contribue à sa manière à faire progresser notre Association. Sa générosité s’est manifestée également par un important don qui nous a permis de passer à l’ère électronique.

Qui n’a pas entendu parler du fougueux docteur Augustin Roy, alors qu’il était président du Collège des médecins.

Mais, on oublie souvent qu’il a aussi été médecin pratiquant, au tout début de sa carrière.

Né à East Broughton en Beauce, en 1928, Augustin commence sa carrière comme médecin de campagne, médecin en région comme on dit maintenant, à Notre-Dame-du-Nord au Témiscamingue en 1954. Après un an de dévouement, on le retrouve à Shefferville pendant les 3 années suivantes où il relève d’immenses défis. Outre les employés de la mine de Shefferville, il devait s’occuper d’un petit hôpital d’une dizaine de lits tout en continuant sa pratique privée. C’était le temps où on devait être disponible 24 heures par jour et 7 jours par semaine.

Comme on peut le voir dans son livre qu’il a publié en 2003, Augustin était, comme la majorité des médecins de cette époque, médecin, chirurgien, dentiste, pharmacien, psychologue et probablement aussi conseiller matrimonial. À partir de 1958, il s’installe à Montréal pour se spécialiser en hygiène publique et en administration de la santé. En 1963, il joint le secrétariat du Collège des médecins où il y restera pendant une quarantaine d’années dont 20 ans comme président du Collège des médecins entre 1974 et 1994.

Augustin a été de tous les débats politiques sur la santé en général et le système d’administration de la santé en particulier. On peut d’ailleurs en avoir un savoureux aperçu dans son excellent livre « Permettez-moi de vous dire… » alors qu’il y relate aussi l’historique de l’administration du système au Québec, au cours du dernier demi-siècle.

Les gens de Québec l’ont aussi connu dans une autre mini-carrière. Il semble qu’il a participé avec grande ferveur, pendant plusieurs années, à de nombreuses émissions d’affaires publiques sur les ondes radiophoniques de Québec sur le domaine de la santé. Comme auditeur participant très engagé.

Encore très actif dans une foule de domaines, Augustin continue à faire régulièrement la navette entre Montréal, Québec et Notre-Dame-du Portage. Il aimerait avoir beaucoup plus de temps pour s’occuper à gâter ses enfants et ses petits-enfants.2008-10-04 01

Si Augustin fait peu de recherches généalogiques proprement dites, il compense par sa curiosité et son affabilité. Ces qualités lui permettent de nombreuses occasions de communiquer avec bien du monde, essayant sans cesse de créer des liens avec des amis communs, des anciens compagnons d’études ou de trouver des liens avec les descendants de ses ancêtres Jean-Pierre Roy et Geneviève Mallet. Laissez-le vous approcher un moment et vous allez voir; il parviendra très rapidement à trouver des connections entre vous, lui et ses amis ou ses parents.

Comme disaient nos aïeux en Beauce, lorsqu’ils rencontraient un « étrange », la première question qu’ils posaient était : « T’es le gars à qui, toi? ». Et la conversation s’engageait…

Le Temple de la renommée de l’Association compte présentement trois membres imminents; Elzéar Roy, agronome en Mauricie, nommé en 2001, Louis-Philippe Roy, médecin de Québec, en 2003 et Fabien Roy, homme politique, en 2005. L’AFROY-A est particulièrement heureuse d’accueillir aujourd’hui le docteur Augustin Roy au Temple de la renommée de l’Association des familles Roy.

Nous vous souhaitons, Augustin, la plus cordiale des bienvenues.

Guy Roy
le 4 octobre 2008