André Roy

bourgar

Lors de l’Assemblée générale annuelle tenue le 10 octobre 2004 au Centre de congrès de l’Hôtel Rimouski, l’Association des Familles Roy d’Amérique (AFROY-A) a honoré avec plaisir et de façon particulière son président André Roy.

André est l’époux de Charlyne Goulet et père de deux enfants adultes : Gabriel et Vicky. Résidant à Québec, André est de descendance paternelle de Mathurin Roy et Marguerite Biré et de descendance maternelle de Jean-Pierre Roy (Jean Leroy) et Geneviève Mallet. Il a aussi une cognation avec les descendants de Nicolas Leroy et Jeanne Lelièvre.

Dès l’année de fondation de l’AFROY-A, à Sainte-Anne-de-la-Pocatière, le 3 septembre 1995, André manifeste son intérêt en acceptant de devenir membre du premier conseil d’administration de l’AFROY-A.

André fut un des premiers à s’impliquer afin de promouvoir les objectifs de cet organisme. Il est de tous les rassemblements nationaux, régionaux et locaux. Il participe à titre d’exposant, au nom de l’Association, à plusieurs événements d’envergure, tels que les Fêtes de la Nouvelle-France (depuis 8 ans) et les nombreux salons de généalogie, d’histoire et de patrimoine à la grandeur de la province du Québec comme personne-ressource de l’AFROY-A.

moichar

Charlyne Goulet et André Roy à une activité de la régionale d’Outaouais
Gracefield, Juin 2004

La très grande majorité des membres de l’AFROY-A l’ont connu à titre de directeur-associé à la promotion de l’Association. Nous lui devons la mise en marché de divers objets promotionnels tels que la Cuvée des Roy (1999) et les produits dérivés des Armoiries de l’AFROY-A. André est aussi l’instigateur du programme Partenaires de l’Association. Ces deux responsabilités d’objets promotionnels et de recherche de commanditaires-partenaires ont aidé grandement l’Association à faire ses frais pour le financement du Bulletin de liaison et aussi à aider à l’organisation des activités de l’AFROY-A, partout au Québec.

Homme de communication et conscient de l’importance de l’Internet dans la vie de tous les jours et aussi comme vitrine sur le monde, André est à l’origine du site Internet et en devient le webmestre (jusqu’en 2007). Il est à noter que depuis son ouverture, en 1996, plus de 50 000 personnes ont visité le site Internet de notre Association. De plus, André s’en sert abondamment en envoyant régulièrement des courriels aux membres internautes de l’Association ainsi qu’à tous les cousins et cousines rencontrés lors de la tenue des activités d’envergure en province qui lui demande des renseignements.souches0904

 

André a été jusqu’en 2010 le rédacteur du bulletin de liaison de l’Association, Les Souches, expédié trimestriellement à près de 400 membres et organismes. Comme si ce n’était pas assez, et parce qu’il croit à la sauvegarde du patrimoine et à la transmission de ce savoir aux jeunes descendants des familles Roy, tout en les amusant, il fonda en octobre 1999 Le Club des Titamis de ROYO dont il a été le promoteur acharné jusqu’en 2010. André était également le rédacteur du bulletin de liaison de ce Club qui se nomme Le ti-journal de ROYO expédié trimestriellement aussi à près de 100 membres et organismes.tijournal0904

 

En 1999, il propose aux descendants de Mathurin et Marguerite Biré un document de 80 pages intitulé Des Roy parmi tant d’autres qui est un survol de la vie des premières générations de cette première famille Roy à faire souche en Nouvelle-France au 17e siècle.

André Roy est le 3e président de l’AFROY-A, fonction qu’il occuppa du 15 octobre 2001 au 15 novembre 2010.

Les membres du Conseil d’Administration sont donc très fiers de décerner le titre de COMMANDEUR à André Roy en reconnaissance de l’excellent travail accompli à promouvoir les objectifs de l’AFROY-A, que ce soit comme président, comme rédacteur et éditeur des Bulletins de liaison, comme webmesre et quoi encore.

Comme il le dit si bien, « Il y a deux sortes de monde … les ROY et ceux qui aimeraient l’être ».

NOS PLUS SINCÈRES FÉLICITATIONS ANDRÉ.

Texte original de Guy Roy, archiviste-généalogiste de l’AFROY-A, modifié et mis-à-jour en nov. 2010